Walmart lance une enquête contre l’auteur de la FakeNews

Les fakes news qui ont fait exploser le prix du Litecoin en quelques heures pourraient s’avérer beaucoup plus graves qu’il n’y paraît car, contrairement à ce qui se passe dans l’univers de la cryptomonnaie, le marché boursier est réglementé au millimètre près.

D’après les informations de Reuters, l’entreprise Walmart Inc a lancé une enquête suite aux fausses nouvelles qui se sont propagées par le distributeur de communiqués de presse Globe Newswire, affirmant en effet que la société avait conclu un partenariat avec la Fondation Litecoin pour accepter la cryptomonnaie dans ses paiements.

En plus des actions de Walmart Inc, Globe NewsWire a déclaré dans un e-mail qu’il travaillerait avec les autorités compétentes pour enquêter sur l’affaire.

Nous travaillerons avec les autorités compétentes pour demander – et faciliter – une enquête complète, y compris sur toute activité criminelle associée à cette affaire.

Amendes et prison ferme

Il est très courant dans l’univers de la Cryptomonnaie de voir les prix évoluer au rythme des rumeurs sur Twitter sans enquête plus approfondie. Telle est la nature des marchés pour le moment, et les traders profitent de ce manque de réglementation pour orchestrer des schémas de manipulation qui vont de fausses publicités à des opérations de pompage et de vidage coordonnées massives .

Mais quand quelqu’un fait un coup comme celui-ci pour potentiellement avoir un impact sur le marché boursier, les choses changent radicalement. Et c’est important car Walmart Inc est une entreprise cotée en bourse, avec qui un partenariat potentiel pourrait influencer les fondamentaux ou les risques de l’entreprise.

En apparence, les actions des « trolls » visaient à faire grimper le prix du LTC, mais il est possible de prouver que, par extension, elles peuvent également avoir affecté les cours des actions de Walmart.

En vertu du Securities Act de 1933 et du Securities Exchange Act de 1934, une personne est impliquée dans une fraude en valeurs mobilières si elle se livre délibérément à des pratiques trompeuses visant à manipuler les marchés financiers ou à inciter les investisseurs à prendre des décisions d’investissement financier sur la base d’informations trompeuses ou fausses. FindLaw définit la fraude en valeurs mobilières comme suit :

En règle générale, la fraude en valeurs mobilières se produit lorsqu’une personne fait une fausse déclaration au sujet d’une entreprise ou de la valeur de ses actions, et que d’autres prennent des décisions financières sur la base de fausses informations.

La fausse déclaration par un tiers est un type de fraude en valeurs mobilières, et elle se produit lorsqu’un tiers donne de fausses informations sur le marché boursier ou une entreprise ou un secteur en particulier. Les condamnations pour délits de fraude en valeurs mobilières fédérales peuvent entraîner une peine de prison fédérale de 5 ans par infraction et des amendes pouvant aller jusqu’à 5 millions de dollars.

Le faux partenariat Litecoin-Walmart

Si on se réfère aux versions officielles, une personne s’est fait passer pour un membre du personnel de Walmart et a transmis la note à Globe Newswire. Après la diffusion de la nouvelle, Globe Newswire a rapidement publié une contre déclaration pour ne pas tenir compte du précédent communiqué de presse.

La nouvelle a eu peu d’effet sur les actions de Walmart, cependant, le Litecoin (LTC) a brusquement augmenté, pour redescendre avec la même intensité. Quelqu’un s’est fait beaucoup d’argent avec cette mise en scène, causant des dommages importants aux investisseurs. Les actions de Walmart ont également un peu baissé.

Pour le moment, ni Walmart ni Global Newswire n’ont révélé quelles mesures ils prendraient; cependant, le coup de maître pourrait être coûteux pour celui qui l’a réussi, s’il est attrapé.

Réussir son investissement, c'est avant tout bien s'informer !