Qu’est ce qu’un Stablecoin ?

Depuis leur création, les cryptomonnaies sont considérées comme des instruments d’investissement particulièrement volatiles. Ce qui entraîne des hausses et des chutes des prix, empêchant souvent l’utilisation des cryptomonnaies pour acheter des biens et services de consommation courante, en raison des risques pour les vendeurs et les commerçants.

C’est là qu’intervient les Stablecoins. En créant une devise qui est attachée à une monnaie fiduciaire ordinaire comme le dollar américain ou quelque chose d’autre avec un prix relativement stable, la fluctuations des prix devient nulle.

Qu’est-ce qu’un Stablecoin ?

Les Stablecoins sont des cryptomonnaies créés afin de maintenir un prix avec peu de variation sur le marché, ils sont adossés à une monnaie fiduciaire, dollars, livres, shekels, roubles, au sein d’une blockchain. Les Stablecoins sont utilisés comme réserves de valeur ou unités de compte. Les Stablecoins utilisent différentes stratégies pour atteindre la stabilité des prix, certaines sont centralisées, d’autres décentralisées.

Quelques exemples de Stablecoins

Stablecoins centralisés

Tether (USDT) : Tether est l’un des stablecoins les plus importants et le plus célèbre. Il prétend être adossé à une réserve de dollars réels qui est « hors chaîne », c’est-à-dire dans un endroit du monde réel qui est contrôlé par un tiers centralisé. Il est en sécurité dans le coffre-fort d’une banque, les investisseurs peuvent être sûrs que leurs monnaies valent réellement 1 dollar. Le stablecoin représente 48% de tout le volume des échanges de cryptomonnaie. Il n’y a qu’un seul problème : Tether Ltd, qui émet des tokens Tether, n’a jamais prouvé de manière satisfaisante que la devise est entièrement garantie, ce qui alimente les doutes des investisseurs.

Gemini Dollar (GUSD)/Paxos Dollar (PAX)/USDC : Développés par les jumeaux Winklevoss, la startup blockchain Paxos et l’échange de crypto Coinbase, ces Stablecoins séduisent les investisseurs institutionnels. Tous ont été étroitement audités par des cabinets de Wall Street et sont conformes aux régimes réglementaires locaux. À mesure que Tether devient moins fiable, ces tokens deviennent de plus en plus populaires.

Filecoin (oneFIL) : Développé par ICHI, est un protocole permettant de créer des « autorités monétaires décentralisées », oneFIL est le stablecoin du réseau Filecoin . Il est soutenu par l’USDC sa pièce native est le FIL. Son objectif est de fournir un stablecoin pour le développement plus large du réseau Filecoin, et offre également des incitations et des remises aux acheteurs et fournisseurs de stockage Filecoin.

Stablecoins adossés à l’Or

Alors que la grande majorité des stablecoins sont adossés à des dollars américains stockés dans un coffre-fort bancaire, le faible sentiment de sécurité autour de l’USD et du fiat, a conduit à l’élaboration de stablecoins adossés à d’autres actifs, dont diverses cryptomonnaies adossées à de l’or. Ceux-ci diffèrent considérablement dans leur forme et leur utilisation.

L’or CACHE (CACHE) est un des plus populaires. Chaque CACHE est adossé à 1 g d’or pur conservé dans des coffres stockés dans le monde entier. L’envoi de token CACHE équivaut à l’envoi de 1 g d’or par token, ils peuvent être facilement échangés contre de l’or physique à tout moment.

Il existe également Tether Gold (XAUt) et PAX Gold (PAXG), qui fonctionnent de la même façon, mais qui sont plutôt liés à une once troy d’or (31,103 476 8 grammes). Ils ont également un montant de rachat minimum plus élevé que CACHE.

Stablecoins algorithmiques

Terra (LUNA) est un stablecoin décentralisé, ce qui signifie qu’au lieu de s’appuyer sur un tiers de confiance, il utilise un algorithme complexe pour rester stable. Pour ce faire, il équilibre les réserves « en chaîne », c’est-à-dire que les fonds sont détenus dans des contrats intelligents, atténuant les chances que les investisseurs modifient accidentellement ou intentionnellement le prix.

Ampleforth (AMPL) repose sur un modèle similaire à celui de Terra. Mais au lieu de soutenir physiquement chaque AMPL avec 1 USD, il utilise à la place un processus appelé « rebase » pour ajuster automatiquement l’offre en circulation de la cryptomonnaie en réponse aux changements de l’offre et de la demande. Si le prix de l’AMPL est supérieur ou inférieur de plus de 5% au prix de référence en USD, il augmentera ou diminuera l’offre en circulation dans le but de ramener le prix vers 1 dollar.

Dai (DAI) se démarque des autres stablecoins concurrents car il peut être largement utilisé tout en restant décentralisé et sans réelle confiance. DAI, qui a été créé par la société de blockchain MakerDAO, est un token ERC20 dont la valeur est indexée sur le dollar américain et peut être utilisé pour les transferts entre les portefeuilles Ethereum.

Comment les stablecoins sont-ils utilisés ?

Comme la plupart des actifs numériques, les stablecoins sont principalement utilisés comme réserve de valeur et comme moyen d’échange. Ils offrent aux traders un répit temporaire contre la volatilité lorsque le marché s’effondre et peuvent également être utilisés dans la finance décentralisée (DeFi) pour du le Yield Farming, des prêts et de la fourniture de liquidités.

La plupart des commerçants et des investisseurs s’exposent aux stablecoins en les achetant sur des plateformes d’échange, mais il est également souvent possible de frapper de nouveaux stablecoins en déposant les garanties requises auprès de la société émettrice, telles que des dollars américains avec Tether ou de l’or physique avec CACHE gold.

Pourquoi les stablecoins sont-ils devenus si populaires ?

Les Stablecoins sont extrêmement populaires : Tether, par exemple, est la deuxième cryptomonnaie la plus échangée après le Bitcoin, avec un volume d’échanges sur 24 heures de plus de 72 milliards de dollars (au 09.09.2021).

Pourquoi choisir les stablecoins plutôt que les cryptomonnaies comme le Bitcoin ?

Ils sont (relativement) stables. Parce qu’ils sont censés être soutenus par une monnaie fiduciaire, les investisseurs peuvent être sûrs que leurs tokens se vendront toujours pour 1 dollar chacun. Ce qui signifie que les prix ne baisseront pas : les prix des pièces sont déterminés par la confiance, donc si les investisseurs pensent que leurs stablecoins valent et sont soutenues par 1 dollar chacun, le prix le reflète.

Ils sont un refuge pour les investisseurs inquiets. De nombreuses plateformes d’échange, y compris Binance, la plus importante, ne permettent pas aux traders d’acheter de la monnaie fiduciaire et les laissent seulement acheter et vendre des cryptomonnaies. Ce qui signifie qu’il est souvent difficile pour les investisseurs d’encaisser rapidement leurs cryptomonnaies lorsque les choses se compliquent. Pour ce faire, ils devront peut-être transférer sur plusieurs échanges, voire attendre plusieurs jours.

C’est là qu’intervient les stablecoins. Parce qu’il s’agit de cryptomonnaies, ils vivent sur la plupart des plateformes d’échange. Pourtant, parce qu’ils tiennent compte de la valeur d’une seule monnaie fiduciaire, ils agissent comme une sorte de refuge temporaire pour les investisseurs qui cherchent à sécuriser leurs fonds lorsque le marché est baissier. De cette façon, les stablecoins sont des versions du dollar activés par la blockchain.

Quels sont les inconvénients des stablecoins ?

Les monnaies doivent prouver que leurs pièces sont adossées à des réserves. Dans le cas de Tether, cela n’a jamais été prouvé de manière satisfaisante, déclenchant des rumeurs selon lesquelles la monnaie n’était pas adossée et a en fait été créée à partir de rien.

Les Stablecoins ne sont pas nécessairement stables. Le dollar Gemini a augmenté de quelques centimes plusieurs fois au cours de la dernière année. De façon assez ironique, bon nombre des fonds de ces investisseurs provenaient de Tether, qui était auparavant descendu à 0,51 dollars sur certaines plateformes.

Tether a toujours déclaré qu’il était garanti à 100 % par le dollar américain, mais lorsque Tether a publié une ventilation de ses réserves en mai, pour la première fois en sept ans, il s’est avéré que moins de 3% des Tether étaient effectivement garantis. L’émetteur de stablecoin Tether (USDT) a révélé une répartition de ses réserves pour la première fois depuis 2014 et au 31 mars 2021, près de 76% des réserves de Tether étaient détenues.

Les législateurs américains ne sont pas fans des stablecoins. Dans son rapport semestriel sur la politique monétaire au Congrès en juillet 2021, le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a déclaré que les stablecoins avaient besoin d’une réglementation plus stricte.

S’ils doivent constituer une partie importante de l’univers des paiements, ce que nous ne pensons pas que les actifs cryptographiques le seront, mais les pièces stables pourraient l’être, alors nous avons besoin d’un cadre réglementaire approprié, ce que nous n’avons franchement pas », a-t-il déclaré. . En juillet 2021, la secrétaire au Trésor du président Biden, Janet Yellen, a rencontré les principaux régulateurs pour « discuter du travail interagences » autour des pièces stables, la secrétaire Yellen exhortant les régulateurs à « agir rapidement pour s’assurer qu’un cadre réglementaire américain approprié est en place.

La secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, a rencontré les chefs de plusieurs agences fédérales pour discuter de la façon de réglementer les stablecoins, un type de monnaie numérique dont la valeur est liée à une autre.

Toujours en juillet 2021, la banque centrale de Chine, la Banque populaire de Chine (PBoC), a tiré la sonnette d’alarme sur les stablecoins, le vice-gouverneur de la PBoC, Fan Yifei, a déclaré que les stablecoins des organisations commerciales peuvent présenter des risques et des défis pour le système monétaire international, et système de paiement et de règlement. Yifei a ajouté que les autorités chinoises sont très préoccupées par ce problème et ont pris des mesures non spécifiées.

Quel est l’avenir des Stablecoins ?

Avec le boom des cryptomonnaies depuis 2017, les investisseurs se tournent de plus en plus vers les stablecoins comme moyen le plus sûr pour expérimenter la technologie. Au premier semestre 2020, l’offre de stablecoins a augmenté de 94% pour atteindre 11 milliards de dollars en juin. Et les régulateurs s’y échauffent aussi; en septembre 2020, l’Office of the Comptroller of the Currency (OCC) des États-Unis a donné le feu vert aux banques nationales et aux associations d’épargne fédérales pour détenir des réserves pour les émetteurs de stablecoins.

Comment vont se positionner l’Euro numérique, le Yuan numérique, le dollars numérique face aux stablecoins ?

Latest Crypto Fear & Greed Index
Réussir son investissement, c'est avant tout bien s'informer !