Pourquoi Revolut a payé ses bureaux à Dallas en Bitcoin ?

Revolut a annoncé avoir utilisé du bitcoin pour payer les bureaux de 300 de ses employés dans un WeWork à Dallas, son plus grand bureau aux États-Unis.

Mais pourquoi la néobanque britannique, qui est évaluée à 33 milliards de dollars, a-t-elle choisi d’utiliser le bitcoin de cette façon ?

La réponse est en partie liée à des économies de liquidités et également au fait de souligner un engagement envers les cryptomonnaies, selon un porte-parole de Revolut.

Nous croyons fermement que la crypto a des cas d’utilisation réels dans le futur des paiements. L’avantage de payer en crypto est la possibilité d’effectuer des paiements presque instantanés sans intermédiaires qui facturent des frais de transfert internationaux importants.

Le porte-parole a ajouté que bien que Revolut n’autorise actuellement pas ses 15 millions de clients à payer des biens et des services à l’aide des cryptomonnaies, ils « travaillent pour un avenir d’utilisation quotidienne de la crypto dans les paiements ».

La fintech propose des échanges de crypto-monnaies depuis 2017, mais n’a autorisé les clients à transférer des bitcoins hors de l’application et dans des portefeuilles personnels qu’en mai de cette année. Il a également ajouté rapidement des jetons, y compris le Dogecoin, dans le cadre d’un plan visant à intensifier ses activités de cryptomonnaie.

Le pourquoi du comment

Le porte-parole de Revolut a également expliqué comment la société exécute l’accord WeWork.

Revolut a envoyé à WeWork un montant mutuellement convenu de bitcoins équivalent à la valeur en dollars du paiement de location. C’est la première fois que la startup paie une facture d’entreprise en crypto.

Equipé d’une expertise en crypto et d’un bureau de négociation qui échange des millions de dollars de crypto par jour pour notre produit crypto, nous avons pu facilement acheter la quantité requise de crypto à un bon taux via nos partenaires d’échange.

Revolut n’a pas révélé avec quels échanges crypto il fonctionnait.

WeWork a annoncé qu’il accepterait la crypto-monnaie comme mode de paiement en avril, dans le but d’améliorer « la flexibilité et l’optionnalité » pour les membres, selon un communiqué de presse.

Disclaimer : les opinions de nos rédacteurs ne concernent que eux et ne reflètent pas l'opinion générale du site CoinNews. Aucune des informations que vous pouvez lire sur CoinNews ne doit être considérée comme un conseil en investissement, et CoinNews n'approuve aucun projet pouvant être mentionné ou lié dans les différents articles. L'achat et le trading de crypto-monnaies doivent être considérés comme une activité à haut risque. CoinNews n'assume aucune responsabilité si vous gagnez ou perdez de l'argent en échangeant des crypto-monnaies.
Réussir son investissement, c'est avant tout bien s'informer !
Send this to a friend