L’Ukraine légalise les cryptomonnaies

Un projet de loi légalisant les crypto-monnaies a été adopté en deuxième lecture au parlement ukrainien le 8 septembre 2021. Pour le moment, les crypto-monnaies et les jetons numériques étaient dans un flou, ni légaux ni interdits.

D’après une publication faite par le Kyiv Post, 276 législateurs ukrainiens ont en effet voté en faveur du projet de loi sur les actifs virtuels 3637, ce qui ouvre désormais la voie à un cadre réglementaire et à une acceptation plus large.

Une fois que le président Volodymyr Zelensky adoptera le projet, la nouvelle législation offrira une protection aux investisseurs et aux échanges d’actifs cryptographiques contre la fraude.

L’Ukraine s’ouvre à la crypto

Si on se réfère au ministère de la Transformation numérique, l’Ukraine a l’intention d’ouvrir le marché de la cryptomonnaie aux entreprises et aux investisseurs d’ici 2022. Cependant, avant que cela ne se produise, le Parlement doit adopter un ensemble de lois et amender le Code fiscal et le Code civil. Des experts ont déclaré dans un rapport :

Il définit les actifs virtuels comme des actifs incorporels exprimés sous forme de données électroniques. Il explique également ce qu’est un portefeuille pour la monnaie virtuelle et une clé privée – ces termes n’ont jamais été utilisés dans la législation ukrainienne.

En l’état actuel des choses, les cryptomonnaies ne peuvent pas être utilisées pour payer des biens ou des services, mais les traders et les investisseurs peuvent les acheter et les vendre sur des plateformes d’échanges à l’intérieur du pays. La nouvelle loi permettra aux entreprises liées à la crypto et à la blockchain d’opérer légitimement en Ukraine, qui prévoit en effet  d’attirer des investissements dans le pays. Le gouvernement prévoit de créer un autre organisme de réglementation qui délivrera des permis aux sociétés de cryptographie.

Selon Mykhailo Fedorov, ministre ukrainien de la Transformation numérique, le trading de crypto est très populaire parmi les Ukrainiens, avec un volume quotidien d’environ 37 000 $. Il a ajouté que «seuls quelques pays dans le monde ont légalisé les actifs cryptographiques comme l’Allemagne, le Luxembourg ou Singapour. L’Ukraine sera l’un d’entre eux »,

Oleg Kurchenko, le PDG actuel de la plateforme d’échange de crypto Binaryx, a ajouté que « cela réduira les attitudes stéréotypées envers les crypto-monnaies et les aidera à devenir des instruments financiers normaux ». On craignait que la méfiance à l’égard de l’État ne fasse fuir certains investisseurs, a ajouté Kurchenko.

Raids d’échange illégaux

Au mois d’août, le Service de sécurité de l’Ukraine (SBU) a perquisitionné et fermé un certain nombre d’échanges de cryptomonnaies illégaux qui facturaient des frais et des commissions très élevés. Il a déclaré que certains des clients de ces plateformes illicites étaient des criminels connus, des escrocs et des organisateurs de manifestations de masse.

Plus tôt cette année, le gouvernement ukrainien s’est associé à Stellar Lumens pour développer son infrastructure d’actifs numériques et sa CBDC.

Réussir son investissement, c'est avant tout bien s'informer !