Les actions de Stronghold (SDIG) ont grimpé de 52%

La société minière Stronghold Digital Mining Inc (NASDAQ : SDIG) a fait un bond impressionnant lors de son premier jour de bourse en clôturant la session avec une croissance de 52,11%. Les premières performances de Stronghold reflètent à quel point les investisseurs sont préparés à l’égard des actions étroitement liées aux monnaies numériques. La demande accrue a poussé l’introduction en bourse à un prix de 19 $ par action, un chiffre bien supérieur à la fourchette attendue de 16 $ à 18 $.

SDIG s’est échangé jusqu’à 31,90 $ au cours de la session intrajournalière, mais a clôturé à 28,90 $, ce qui lui donne une capitalisation boursière d’environ 1,3 milliard de dollars sur une base entièrement diluée. L’impressionnant rallye de l’entreprise intervient à un moment où le prix du Bitcoinenregistré un nouveau record absolu (ATH) de 66 930,39 $, par données de CoinMarketCap.

Les débuts sur le marché public de Stronghold suivent également la Bourse de New York (NYSE) a enregistré la rupture référencement du premier produit de fonds négocié en bourse (ETF) lié au Bitcoin aux États-Unis de ProShares. L’ETF, qui se négocie sous le symbole boursier « BITO », suit les contrats à terme sur Bitcoin, et il marque un tournant dans l’histoire des ETF et de l’industrie de la monnaie numérique respectivement.

Le succès de l’introduction en bourse (introduction en bourse) a été détaillé par la société dans un communiqué de presse dans lequel il a déclaré qu’il s’attend à recevoir environ 114,8 millions de dollars de produit net de l’offre, ou 132,5 millions de dollars si les preneurs fermes exercent leur option d’achat d’actions supplémentaires dans leur intégralité.

Stronghold Mining Firm et son avantage sur le marché

La clameur pour un passage à des sources d’énergie propres augmente de jour en jour, et toutes les entreprises opérant dans l’industrie explorent les moyens d’obtenir un avantage à cet égard.

Stronghold Mining génère généralement son énergie à partir de déchets de charbon qui sont notamment répartis sur divers sites en Pennsylvanie. Selon pour le PDG de l’entreprise, Greg Beard, il y a environ 840 tas de déchets de charbon dans l’état résultant de siècles d’activités d’extraction de charbon.

L’entreprise extrait le charbon résiduel de ces sites jusqu’à ses deux installations, où elle utilise des chaudières à lit fluidisé pour éliminer les toxines. Cela aide non seulement à produire de l’électricité, qui est ensuite utilisée pour générer de l’électricité pour ses mineurs de bitcoins, mais aussi à la remise en état de l’environnement.

Nous récupérons et remédions à un problème hérité de décennies d’extraction de charbon en Pennsylvanie […] L’extraction de bitcoins est l’utilisation la plus économique de ce pouvoir aujourd’hui.

La capacité de produire sa propre électricité a permis à l’entreprise de réduire considérablement le coût de l’approvisionnement en électricité de ses mineurs. Cela donne notamment à l’entreprise un avantage concurrentiel par rapport aux autres acteurs du secteur.

Nous aurons de meilleures marges que tout le monde […] Je pense que tous les mineurs seront attirés par le fait d’avoir leur propre pouvoir lorsqu’ils comprendront que c’est la direction que prennent les dirigeants.

Latest Crypto Fear & Greed Index
Réussir son investissement, c'est avant tout bien s'informer !
Send this to a friend